Shop Mobile More Submit  Join Login

Mature Content

This content is intended for mature audiences.


or, enter your birth date.*


Month

Day

Year*
Please enter a valid date format (mm-dd-yyyy)
Please confirm you have reviewed DeviantArt's Terms of Service below.
* We do not retain your date-of-birth information.
Le silence est brisé. Les pierres saintes pleurent. La croix saigne. L'habit noir n'impose plus ses lois.
L'enfance assassinée se dresse.
Ce n'est pas toujours bien d'aimer les enfants.



Silence is broken. Holly stones are crying. Cross bleeds again. Black dresses make no more the laws. Murdered childness stand up.
It's not always good to love the children.
</b>


Credits:

Background: :iconx-xspitfirestockx-x:
Church: :iconsammykaye1sstamps:
Priest: :iconlindowyn-stock:
Boys: :iconxyadove-stock: :iconahtibat-stock:
Lune: :iconliam-stock:
Texture: :iconspindlegoats-stock:
Add a Comment:
 
:iconhyneige:
hyneige Featured By Owner Jun 24, 2011  Hobbyist General Artist
Très beau et expressif montage! Et on aime jamais assez les enfants de la bonne façon: pour leur permettre d'ouvrir grandes leurs ailes qu'elle les portent toujours sur leurs rêves!
Reply
:iconbeecatt:
beecatt Featured By Owner Sep 20, 2010   Writer
Ton oeuvre est très forte ma Charlinette, car j'ai eu du mal à la regarder la première fois, tout comme j'ai eu du mal à regarder le clip vidéo que je t'avais donné en lien et qui traitait du même sujet. J'y suis revenue en plusieurs fois.
Donc une oeuvre qui déclanche chez moi une foule d'émotions, en tout cas "coup de poing".
Protégeons l'enfance!
Gros bisous tendres
Arturette Rimbald
Reply
:iconahtibat-stock:
ahtibat-stock Featured By Owner Sep 20, 2010
Awesome! Thanks for using the photo of my son in this. I wish I could understand but it's still really neat! :D
Reply
:iconlaurentroy:
laurentroy Featured By Owner Sep 13, 2010
Cette image est le complément parfait au (et continuité du) travail entrepris avec "Papy t'aimait tant", et pourrait venir l'illustrer.

On y retrouve la lune sacrée alors qu'elle n'était qu'enfant, mais que son croissant avait déja été obscurci (au point de perdre ses étoiles); observant celui qui, entre autres, lui avait ensuite imposé le mutisme. Des éclairs jaillissent du croissant, venant foudroyer celui-ci.
Au sujet de ce personnage. Si le regard de la lune sacrée ne comporte que peu d'ambigüité, il n'est pas évident quec ce regard soit capté à la première lecture de l'image, ce qui constitue un risque d'effêt inverse de celui recherché (compassion au lieu de accusation/dénonciation). Le petit texte accompagnant l'image est par contre explicite, et l'idée de la croix qui saigne pourrait avantageusement être repris dans l'image (avec par exemple une oréole sombre au lieu de lumineuse, comme c'est l'usage, si l'on veut appuyer l'effêt), levant ainsi toute ambigüité sur le rôle joué par ce que le personnage représente dans le vécu/ressenti du crime par la jeune victime.

Deux enfants viennent ensuite illustrer un autre aspect de ce thème.
L'un prostré dans la douleur et l'incompréhension (bloqué face au bord de l'image, ce qui vient renforcer la perception de son état), l'autre exprimant déjà sa colère et sa révolte face à son bourreau. Les attitudes de ces deux enfants viennent très bien illustrer les extrèmes des réaction que peuvent susciter de tels crimes.
Le fait qu'un effêt de transparence ait été appliqué sur l'illustration de l'enfant prostré, et que le second soit net et à l'avant plan, ce qui renforce sa présence, illustre également deux des phases du parcours de vie des victimes de tels acte.
Nous retrouvons à cet endroit les étoiles, dont on peut remarquer que d'un coté la chute vient masquer l'enfant prostré, accentuant la perception de son état, et de de l'autre coté, elles se concentrent dans le poing vengeur du second.
Cette concentration dans le poing, et la relation avec la lune sacrée, peuvent être interprettées de deux façons: L'enfant vengeur "ressource" la lune sacrée en lui renvoyant des étoiles, ou bien sa colère est alimentée par la perte des étoiles par la lune sacrée.

On retrouve à l'arrière plan une nouvelle allusion à la religion, illustrée par une cathédrale.
Cet arrière plan nous montre le futur des personnages. Le fait que la cathédrale soit légèrement inclinée et en contre-jour indique que le mutisme évoqué au début et imposé par la religion (voir le texte) sera brisé par une nouvelle lumière (disparition de l'emprise de la religion sur la victime) permettant le détachement nécessaire à cette démarche.
Ceci constituant une nouvelle étape dans le parcours de vie évoqué plus haut.

Superbe illustration, très fouillée, d'un thème ô combien délicat à traiter.
Je t'embrasse tendrement,
Laurent

ps j'aurais bien fait une "critique", mais tu n'as pas coché l'option.
Reply
:iconsolombre:
Solombre Featured By Owner Sep 14, 2010
zut ! je vais remédier et fais-moi le plaisir mon matou, de me faire un copié/collé de ce magnifique commentaire. C'est tellement important. Parfois j'ai l'impression que nos neurones sont connectés. J'avais pensé à quelque chose pour la croix mais le sang était trop facile. Il y a cette option que tu m'offres. J'avais pensé aussi à la brûlure qu'elle devrait causer dans la main de celui qui la brandit. Mais leur conscience n'est pas apte à une telle humilité.
Je suis heureuse que tu aies vu la différence entre les deux enfants. Quant aux étoiles, elles ont un effet boomerang, à mon avis. Celui qui jette des étoiles en secours sera renforcé en retour par celui qui a le courage de les saisir. D'autre part, il peut y avoir ce reflex enfantin qu'est la colère face à la perte de quelque chose qui ne devait même pas effleuré.
C'est volontairement en effet que la 'cathédrale' s'efface: l'injustice subie lui ôte toute crédibilité; de même, la force d'admettre que l'emprise a cessé permet gomme toute l'aura de ce qui devait être la source de l'exemple de bonne conduite.

Lune se tient en extérieur, avec un semblant de détachement, mais....jamais elle ne pourra rester de glace face à l'horreur. Plutôt que de s'imposer en justicière terrible et sans pitié, sans s'imposer, elle offre à tous la possibilité de tirer profit de ce qu'elle a gardé de pur. Elle laisse le libre-arbitre: se terrer et ainsi mourir lentement ou se dresser et brandir un poing, même menu mais fort de ce qu'il croit être son droit.

Je t'aime d'amour tendre, matou.

Chaton
Reply
:iconlaurentroy:
laurentroy Featured By Owner Sep 14, 2010
Dès que tu auras fait la modif, promis !

Connexion: Bah, javais cru comprendre que tu avais compris que je te comprenais... ;) :) :wow: :faint: :lol:

Oooopppsss ! pas "fort de ce qu'il croit être son droit.", mais "fort de ce </strong>qui doit être</strong> son droit." !!!

Câlin, Lune brillante
Laurent
Reply
:iconlaurentroy:
laurentroy Featured By Owner Sep 14, 2010
Désolé: "fort de ce qui doit être son droit." bien sur... :no:
Reply
:iconx-xspitfirestockx-x:
x-xSpitFireStockx-x Featured By Owner Sep 13, 2010
Very intense! Love it!
Reply
:iconsolombre:
Solombre Featured By Owner Sep 14, 2010
Thanks so much
Reply
:iconx-xspitfirestockx-x:
x-xSpitFireStockx-x Featured By Owner Sep 14, 2010
your welcome
Reply
Add a Comment:
 
×



Details

Submitted on
September 13, 2010
Image Size
515 KB
Resolution
2674×2878
Mature Content
Yes
Link
Thumb
Embed

Stats

Views
541
Favourites
5 (who?)
Comments
10

License

Creative Commons License
Some rights reserved. This work is licensed under a
Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 3.0 License.
×